image

DE | FR | EN

Les domaines d’activité du Swiss Banking

Pour répondre aux besoins des particuliers, des entreprises, des investisseurs institutionnels et des collectivités publiques, les banques en Suisse proposent une gamme complète de produits et de services. Cette offre se subdivise en cinq grands domaines d’activité et, dans chacun d’eux, les banques jouent un rôle spécifique envers leurs clientes et leurs clients. Selon les besoins de ces derniers, elles les font bénéficier de leur bilan, de leur infrastructure ou de leur accès aux marchés financiers. En outre, dans tous les domaines d’activité, elles font office de conseillères et de relais d’information. La diversité des produits bancaires reflète l’importance des banques pour leurs clientes et leurs clients comme pour l’économie nationale.

Vue d’ensemble des actifs et placements sous gestion

Les actifs comptabilisés en Suisse sont gérés pour partie à l’aide de solutions de placement (véhicules de placements collectifs et mandats) produites en Suisse. L’Investment Management, dont la définition est large, assure la gestion de CHF 3,9 billions d’actifs au total. Sur ce montant, CHF 2,5 billions relèvent de l’Asset Manage­ment, dont font partie les placements collectifs et les mandats de gestion de clients institutionnels. Le solde, soit CHF 1,4 billion, est géré dans le cadre de mandats de gestion et de conseil de clients non institutionnels – princi­pa­lement des clientes et des clients privés – ainsi que de mandats de conseil de clients institutionnels

Graphique 2

Segmentation des actifs selon les ayants droit économiques en 2020

Remarque: graphique indicatif, les éventuelles différences sont dues à des écarts d’arrondis. Le total des actifs sous gestion dans les banques en Suisse s’élève à CHF 7,9 billions selon la BNS. La répartition par segments de clientèle repose sur des chiffres du Boston Consulting Group (BCG.1 La clientèle Entreprises recourt principalement à des services bancaires qui facilitent ses activités. Les investisseurs institutionnels (p. ex. les caisses de pension) exercent des activités de placement et recourent principalement à des services de placement.

Source: Banque nationale suisse (BNS), BCG, IFZ / Asset Management Association Switzerland, Association suisse des banquiers

Graphique 3

L’Investment Management sur la place économique suisse en 2020

Remarque: graphique indicatif.

Source: Banque nationale suisse (BNS), BCG, IFZ / Asset Management Association Switzerland, Association suisse des banquiers

Graphique 4

Les synergies sur la place financière suisse (2020)

Remarque: graphique indicatif.

Source: Banque nationale suisse (BNS), BCG, IFZ / Asset Management Association Switzerland, Association suisse des banquiers

Des synergies entre les domaines d’activité

L’image qui se dégage de cet état des lieux est celle d’une place financière très symbiotique. Les différents segments de clientèle bénéficient pleinement du cumul d’expertise disponible en matière d’Investment Management. D’une part, en raison du volume d’actifs qu’ils détiennent, les clientes et les clients privés sont très demandeurs de savoir-faire en matière de placement. D’autre part, la place financière suisse offre à la clientèle Entreprises une large gamme de solutions de financement et de services de transaction spécifiques, tout en lui donnant accès au marché des capitaux. Il en résulte des synergies et des avantages pour les deux groupes d’investisseurs. La fluidité du marché de l’emploi, qui permet aux expert·e·s de passer d’une fonction à l’autre, contribue en outre grandement au partage des connaissances et à la compréhension mutuelle entre les acteurs. Cela se manifeste aujourd’hui en matière de finance durable, un domaine qui était auparavant l’apanage des investisseurs institutionnels mais attire désormais un grand nombre de clientes et de clients privés.

Outre les actifs détenus pour le compte de banques d’affaires, la Banque nationale suisse (BNS) détient des placements de devises en monnaies étrangères et en titres étrangers à hauteur de CHF 965 milliards. Toutefois, ces actifs sont comptabilisés non pas dans des banques d’affaires, mais dans des banques centrales étrangères ainsi qu’à la Banque des règlements internationaux (BRI). Ils n’apparaissent donc pas dans les statistiques sur les banques en Suisse et ne sont pas pris en compte dans la présente publication. L’expertise de la BNS dans le domaine de l’Investment Management constitue néanmoins un atout qui contribue au savoir-faire suisse en matière de placement.

Vue d’ensemble de l’octroi de crédit en Suisse

Outre la gestion de fortune, le crédit est un pilier porteur de l’activité bancaire. A fin 2020, l’encours de crédit des banques en Suisse s’établissait à CHF 1 715,5 milliards, dont CHF 1 259,1 milliards octroyés à des clientes et des clients domiciliés en Suisse et CHF 456,4 milliards octroyés à des clientes et des clients domiciliés à l’étranger. Dans les opérations de crédit avec la clientèle suisse, les crédits hypothécaires se taillent la part du lion, puisqu’ils représentent plus de 85 % de l’encours total. Parmi ces crédits, plus de 46 % concernent des biens situés dans quatre cantons: Zurich, Berne, Argovie et Vaud. Les autres crédits consistent, d’une part, en des crédits non couverts contractés principalement par des clientes et des clients issus du secteur de la finance et des assurances ainsi que par des collectivités publiques et, d’autre part, en des crédits garantis. Ces derniers vont au premier chef aux ménages, mais aussi au secteur de la finance et des assurances.

Graphique 5

Opérations de crédit

Remarque: Volumes de crédits, répartition proportionnelle 2020

Source: Banque nationale suisse (BNS)

Vue d’ensemble du marché suisse des capitaux

Graphique 6

Le marché des capitaux est la principale source de financement des grandes entreprises suisses, de la Confédération et des cantons. Ils peuvent y lever des fonds propres et des fonds de tiers à des conditions très avantageuses, sous réserve de publier des informations sur leur situation financière ainsi que d’autres informations susceptibles d’influencer les cours. Par ailleurs, le marché des capitaux offre aux investisseuses et aux investisseurs, c’est-à-dire aux bailleurs de fonds, un très large choix de produits de placement: actions et obligations, fonds de placement, fonds indiciels, sans oublier les dérivés et les produits structurés.

Quant aux banques, elles fournissent aux entreprises comme aux bailleurs de fonds des prestations de services et de conseil pour l’accès au marché des capitaux. En outre, elles interviennent elles-mêmes sur ce marché en proposant des instruments financiers spécifiques ou, dans le cadre d’opérations de couverture par exemple, en effectuant des opérations de contrepartie pour le compte de leurs clientes ou clients.

Les papiers-valeurs négociés à la Bourse suisse (SIX Swiss Exchange) représentent un volume de plus de CHF 2 200 milliards. En octobre 2021, la capitalisation boursière du Swiss Performance Index (SPI), l’indice global de référence pour le marché suisse des actions, s’élevait à CHF 1 733,9 milliards. S’y ajoutent les emprunts du Swiss Bond Index (SBI AAA-BBB), pour un volume de CHF 501,5 milliards. D’autres instruments financiers se négocient également à la Bourse suisse, notamment des fonds de placement, des produits structurés et des dérivés. Les variations de la capitalisation boursière résultent d’une part des fluctuations de cours et d’autre part, s’agissant en particulier des emprunts, des nouvelles émissions et des remboursements.

1 Le Global Wealth Report est une publication du BCG qui paraît chaque année depuis 2001. Dans cette étude, le BCG évalue le volume des actifs financiers privés dans 97 pays et formule des prévisions quant à leur évolution future. Il analyse les implications en résultant ainsi que les tendances à l’intention des gérants de fortune. A cet effet, le BCG se base sur des sources officielles, sur ses propres modèles et sur les compétences de ses expert·e·s, mais aussi sur une enquête réalisée auprès de 150 gérants de fortune à travers le monde. Pour l’élaboration de Swiss Banking Trends, le BCG a aimablement mis des informations détaillées à la disposition de l’ASB. Le Global Wealth Report 2021 est consultable sur www.bcg.com en version intégrale.